Peindre son faux plafond, les solutions en 2017

peinture faux plafond

La nouvelle tendance du moment c’est peindre le faux plafond. Comme un plafond ordinaire, le faux plafond vieillit et il nécessite un entretien périodique. Lorsque vous ne réussissez plus à le nettoyer, il peut être temps d’y passer une nouvelle couche de peinture ? Sachez qu’il est possible de peindre votre faux plafond si vous décidez d’adopter un nouveau design et de nouvelles teintes pour votre intérieur. Cependant, un petit problème se pose : la matière du faux plafond est différente du plafond en ciment que l’on rencontre habituellement. De ce fait, appliquer une peinture faux plafond requiert beaucoup d’attention et de savoir-faire. Vous ne serez pourtant pas obligé de faire appel à un professionnel car grâce à nos conseils, vous pourriez parfaitement effectuer les travaux vous-même et transformer l’espace souhaitée.

Pour rappel, le faux plafond est un assemblage de plaques que l’on installe à une hauteur moins élevée que le plafond existant, et ce à travers des supports. En plus d’être un bon isolant, il permet aussi de camoufler les conduits électriques, d’installer de petits spots lumineux, et de diminuer la hauteur de votre plafond pour un meilleur rendu et une atmosphère plus chaleureuse

Utiliser la bonne peinture : ne faites pas d’économie la dessus

Avant toute chose, il faut choisir la bonne peinture. En général il existe deux types : La peinture acrylique et la peinture glycéro (glycérophtalique). Nous vous conseillons la peinture acrylique qui est plus écologique car elle ne contient que très peu de solvant et dégage une odeur moins prononcée par rapport à la peinture glycérophtalique. Elle est donc adaptée à la santé et surtout à ceux qui souffrent de problèmes respiratoires. Pour une chambre bien à l’abri de la poussière et de la pollution, la peinture acrylique est le meilleur choix.
Certains préfèrent tout de même la peinture glycéro car elle est lessivable et affiche plus de résistance. Si vous devez aussi choisir ce type de peinture, videz la maison de toute présence humaine et aérez la chambre concernée jusqu’à ce que la peinture sèche.
Parmi les finitions, vous pourriez choisir entre la mate, la brillante et la satinée. Chacune possède ses propres qualités mais au niveau de l’entretien et de la luminosité, les finitions brillante et satinée sont préférées. Vous avez le choix concernant la couleur, mais pour plus de design, il est astucieux de garder une couleur faux plafond mate et claire

Techniques pour peindre le faux plafond

Pour peindre le faux plafond, vous avez deux possibilités : s’il s’agit de plaques suspendues, vous pouvez les détacher une par une et les numéroter sur l’autre côté afin de les remettre à la même place une fois la peinture appliquée. Il faut ensuite dépoussiérer les plaques et les nettoyer en utilisant de l’eau chaude mélangée avec un peu de détergent. Une fois rincées et séchées, vous pouvez installer les plaques au sol sur un support en plastique. Disposez-les de façon espacée afin de pouvoir marcher entre les plaques.

Pour la prochaine étape, il faut utiliser une bombe de peinture (ou encore spray peinture) et diffuser la peinture de façon légère et régulière. Vous repasserez ensuite au rouleau pour uniformiser et pour que la peinture ne soit pas épaisse. Vous pouvez procédez jusqu’à ce que vous soyez satisfait du résultat et ensuite laisser les plaques sécher avant de les remettre en suspension.

La deuxième possibilité c’est de peindre le faux plafond sans le désinstaller, mais pour cela d’autres soins sont à prévoir.
Il faut notamment un escabeau et un rouleau de peinture avec tige d’extension. De cette façon, vous pourriez peindre une surface plus importante et vous ne serez pas obligé de déplacer l’escabeau à chaque fois. Cela va aussi permettre à l’ensemble de sécher plus uniformément.

En ce qui est de la peinture proprement dite, l’idéal c’est d’abord appliquer une couche d’impression acrylique pour constituer la base. Ensuite s’attaquer aux angles aves une brosse ronde. Pour éviter les débordements sur le mur, vous pouvez coller une bande adhésive et l’enlever une fois la peinture terminée. Ensuite vous appliquerez la peinture de façon régulière et étendue sur l’ensemble du plafond, pour donner un rendu uniforme et pour que les raccords ne se voient pas trop. Il ne faut pas aussi s’attarder sur une zone afin d’éviter que la couche soit trop épaisse. Lorsque vous rénovez votre faux plafond, il ne faut pas mettre de pression car les bords de la plaque peuvent s’enfoncer et vous aurez une surface plutôt…bancale au lieu d’être lisse. Un mouvement léger suffit pour un résultat très design et régulier. Une fois l’ensemble terminé, il faut donner au faux plafond le temps de sécher complètement avant d’appliquer une seconde couche. Pour éviter les irrégularités, optez pour une peinture de finition mate. Mais si vous êtes plus délicat et adroit, vous pouvez toujours utiliser les autres finitions.
Une fois séché, vous devez aussi procéder à une inspection de votre faux plafond. A l’aide d’un escabeau, vous vérifierez si chaque plaque a été idéalement peinte, et munissez-vous d’une petite brosse pour peindre les petites zones que vous trouvez irrégulières.

En plus de la nouvelle couche de peinture, vous pouvez aussi améliorer votre design avec d’autres idées de décoration faux plafond. En effet, vous pouvez effectuer des travaux de bricolage pour percer et créer des formes avec votre faux plafond. En jouant avec la couleur nouvellement appliquée, les formes percées ainsi que des spots luminaires que l’on peut installer à travers le faux plafond, vous aurez un plafond visiblement très artistique et multi-dimensionné. Vous pouvez aussi décorer le faux plafond avec des plâtres mais pour cela, il faut être minutieux et tenir compte de l’amovibilité des plaques.

Une fois tout cela terminé, vous pourriez admirer votre plafond remis à neuf, moderne et artistiquement décoré. Vous savez maintenant que peindre son faux plafond soi-même est tout à fait réalisable lorsqu’on est armé des bonnes techniques et une bonne motivation. Qu’il s’agisse de rafraîchir la couleur ou encore de changer complètement de thème, peindre votre faux plafond est un pas de plus vers l’embellissement de votre intérieur.


Recherches importantes:

  • peindre un faux ciel au plafond

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *